Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Sondages rémunérés sur internet
Jeu 30 Avr - 11:20 par sandinou86

» Un antibiotique Naturel Puissant
Dim 22 Déc - 21:30 par Bernard0808

» Bio et OGM
Dim 22 Déc - 21:21 par Bernard0808

» Fleur mystérieuse à l'Alpe d'Huez !
Sam 13 Juil - 8:28 par Soso1321

» Fleur inconnue dans la jachère
Mar 9 Juil - 7:51 par linotte

» Graines mystérieuses du 04 550 m d'altitude
Dim 2 Juin - 9:39 par linotte

» Fleur des Alpes
Lun 22 Avr - 15:10 par Admin

» Présentation de Variétés de Pomme de Terre
Dim 31 Mar - 17:52 par Admin

» Bonjour !!! Je suis nouveau
Dim 17 Fév - 13:26 par steph

Votre Publicité ICI !
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


Bio et OGM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Bio et OGM

Message  Bernard0808 le Dim 22 Déc - 21:21

Un organisme génétiquement modifié (OGM) est un organisme vivant dont le patrimoine génétique a été modifié par l'Homme. Selon les définitions européennes, ces modifications doivent être issues du génie génétique1,2,3. La définition américaine inclut également les modifications issues de la sélection artificielle4,5. Le génie génétique permet de modifier des organismes par transgénèse, c’est-à-dire l'insertion dans le génome d’un ou de plusieurs nouveaux gènes. Un « organisme transgénique », terme qui désigne les organismes qui contiennent dans leur génome des gènes « étrangers », est donc toujours un organisme génétiquement modifié, l'inverse n'étant pas toujours vrai.

La mise en œuvre de transgenèses permet un transfert de gènes héritables6 entre espèces évolutivement plus ou moins séparées (par exemple un gène prélevé sur le ver luisant et transféré chez le taureau7) mais aussi de transférer des gènes entre espèces proches quand les techniques de croisement classique ont échoué (pomme de terre Fortuna). L'aspect novateur de ces nouvelles techniques ainsi que leurs applications potentielles, notamment dans les secteurs médical et agricole, ont provoqué une controverse, une réflexion éthique8 ainsi qu'une guerre commerciale et des réglementations. Au sein des biotechnologies, les OGM sont un domaine de recherche qui fait depuis les années 1990 l'objet de nombreux investissements en recherche et développement à partir de financements tant publics que privés.

Si certains OGM peuvent présenter des risques, principalement vis-à-vis de la santé (production de molécules non désirées) ou de l'environnement (dissémination non désirée de gènes), certaines organisations scientifiques internationales, et notamment le Conseil international pour la science, affirment que les OGM commercialisés ne sont pas dangereux pour la santé humaine, et que les risques de dissémination sont correctement contrôlés. D'autres, par exemple le Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN), en France, ou le Independant Science Panel9, au Royaume-Uni, estiment que les études auxquelles les organismes d'accréditation font référence sont insuffisantes, et que dans le domaine des cultures en plein champ les précautions prises ne permettent pas d'éviter la pollution génétique de l'environnement. Elles sont relayées en ce sens par les partisans du mouvement anti-OGM.

Participez à la fête de protestation anti-OGM

LES CULTURES OGM PAS EN NOTRE NOM, PAS AU NOM DE LA FAIM DANS LE MONDE, PAS AU NOM DE LA SCIENCE ! Un monde sans MONSANTO (et tous les autres) est possible ! Venez le clamer haut et fort lors de la fête de protestation anti-OGM qui se tiendra le 12 novembre à Gand.

Le 12 Novembre, entre 11 heures et 14 heures, une importante fête de protestation aura lieu au Kouter à Gand. De nombreux scientifiques, des organisations venues de la société civile, des activistes, des personnes du secteur culturel, des syndicats, des agriculteurs et des politiciens se réunissent pour faire voir et entendre leur indignation face aux mensonges propagés par l’industrie agrochimique. Le modèle actuel d’agriculture industrielle démontre de plus en plus qu’il est incapable de nourrir le monde, qu’il pollue les écosystèmes par l’usage massif d’engrais et de pesticides et épuise la terre. Parallèlement, de nombreux experts affirment qu’il est possible de nourrir la population mondiale croissante en utilisant une agriculture durable, sans rendre impossible la vie des générations futures.

Au même moment, au Handelsbeurs, aura lieu une fête d’anniversaire organisée par l’Institut Flamand de Biotechnologie. “30 ans d’agro-biotechnologie” y sont célébrés, en présence de dirigeants de deux entreprises agro-chimiques : Monsanto et Dupont. Le mensonge que nous ne parvenons pas à avaler, c’est l’affirmation selon laquelle les OGM’s seraient inévitable pour nourrir le monde. Le mythe du consensus favorable autour des OGM’s doit être percé à jour...

Le lien ici : online-information24.blogspot.fr/p/referencez-votre-site-web.html


Bernard0808

Messages : 2
Date d'inscription : 22/12/2013

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum