Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Sondages rémunérés sur internet
Jeu 30 Avr - 11:20 par sandinou86

» Un antibiotique Naturel Puissant
Dim 22 Déc - 21:30 par Bernard0808

» Bio et OGM
Dim 22 Déc - 21:21 par Bernard0808

» Fleur mystérieuse à l'Alpe d'Huez !
Sam 13 Juil - 8:28 par Soso1321

» Fleur inconnue dans la jachère
Mar 9 Juil - 7:51 par linotte

» Graines mystérieuses du 04 550 m d'altitude
Dim 2 Juin - 9:39 par linotte

» Fleur des Alpes
Lun 22 Avr - 15:10 par Admin

» Présentation de Variétés de Pomme de Terre
Dim 31 Mar - 17:52 par Admin

» Bonjour !!! Je suis nouveau
Dim 17 Fév - 13:26 par steph

Votre Publicité ICI !
Décembre 2017
LunMarMerJeuVenSamDim
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Calendrier Calendrier

Partenaires

créer un forum

      


Comment faire un bon Compost ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment faire un bon Compost ?

Message  Admin le Ven 30 Mar - 15:33

La transformation des matières organiques est un phénomène naturel et spontané.

Pour un bon compostage et donc obtenir un bon compost, il vous faut ces ingrédients :

- L'humidité :

Si l'humidité est insuffisante, les déchets deviennent secs, les micro-organismes meurent et le processus s'arrête. En cas d'excès d'humidité, il y a asphyxie et dégagement d'odeurs désagréables.
Il faut donc surveiller l'humidité et intervenir à temps :
- arroser quand c'est trop sec
- assécher quand c'est trop humide en étalant le compost au soleil pendant quelques heures ou en le mélangeant avec du compost sec ou de la terre sèche.

- L'air :

La plupart des déchets compostent difficilement seules, il faut donc aérer pour un bon compostage.

Les micro-organismes responsables du compostage ont besoin d'oxygène. Ils sont asphyxiés si l'air ne circule pas dans la masse.

Il faut donc brasser et mélanger pour faciliter l'aération et éviter le pourrissement des déchets, particulièrement au début lorsque l'activité des micro-organismes est la plus forte.
Le fait de brasser et mélanger vous permet également de maintenir un bon rapport carbone / azote, d'éviter d'avoir des matières organiques mal décomposés et de réalimenter les microorganismes.

- Les micro organismes et insectes :

Ce sont les micro organismes (champignons, bactéries, algues et d'une manière générale tous les organismes vivant microscopiques) ainsi que les insectes qui participent activement au travail de décomposition.

- La chaleur :

Elle permet un bon développement des bactéries


Comment faire ?

Vous pouvez faire votre compostage en tas ou en utilisant comme matériel le composteur qui peut avoir la forme d'un fût, d'un bac, d'un silo ou d'un lombricomposteur (également appelé vermicomposteur).
Vous avez aussi la possibilité pour les bricoleurs de réaliser votre composteur maison en utilisant par exemple 4 palettes qui vous formeront ainsi le bac à composter.

Dans tous les cas, il est recommandé de couvrir votre composteur pour protéger vos déchets du dessèchement dû au vent et au soleil et du détrempage dû aux précipitations.


Que peut-on composter ?

Presque tous les déchets organiques sont compostables :

cuisine : épluchures, coquilles d'œufs broyées, marc de café, filtres en papier, pain, laitages, croûtes de fromages, restes de viande, couennes de jambon, fruits et légumes abîmés, etc....

jardin : tailles, branches, tontes de gazon, feuilles, fleurs fanées, fanes de légumes, fonds de pots de fleurs ou de jardinières, aiguilles de conifères, mauvaises herbes, sciure de bois, paille, etc....

maison : mouchoirs en papier, essuie-tout, cendres de bois, sciures, copeaux, papier journal, plantes d'intérieur avec éventuellement leur terre, litière animale sans les déjections, etc....

Sont difficiles à composter : les grosses tailles ou branches, les os, les coquilles, les noyaux, les trognons de chou, les noyaux d'avocats, les graines de tomates ou de potiron, ainsi que certaines mauvaises herbes. Toutefois, leur compostage est possible en prenant certaines précautions.

Sont à ne pas composter : les mauvaises herbes montés en graines, les plantes malades, excréments d'animaux

Attention, les déchets non organiques tels que plastiques, verres, métaux, etc... ne sont pas compostables.


Pour bien démarrer :

Pour bien démarrer il faut mélanger des catégories opposées : des carbonés (branches, paille, papier...) avec des azotés (gazon, déchets de cuisine...) et humides avec secs.

Pour réaliser le mélange, on peut brasser les différents types de déchets dès le départ, ou bien les disposer en couches minces alternées.

Remarque : si l'on veut composter des végétaux durs, longs et encombrants, des os et autres déchets « difficiles « , il faut les sectionner, les fragmenter, les écraser ou les broyer pour faciliter l'action des micro-organismes.
À défaut, vous pouvez leur faire subir plusieurs cycles de compostage.


Activateur de Compost :

Vous pouvez utilisez les activateurs de compost pour que votre compostage démarre bien et se décompose plus rapidement.

Vous pouvez trouver ces activateurs de compost dans le commerce ou encore mieux dans la nature (solution bien mieux assimilable par les plantes que les produits de synthèse vendus dans le commerce)

Vous pouvez utiliser l'ortie et la consoude comme activateurs de compost naturels. Mais également le sureau ou la valériane.
Il suffit d'ajouter directement dans le composteur : soit ces plantes entières ou soit en les pulvérisant sous forme de purin de plantes

Attention: concernant l'ortie, veiller à ce que l'ortie ne soit pas montée en graines, ni en fleurs. Car les graines germeront dans le tas de compost et vous vous retrouverez par la suite avec un champ d'orties lorsque vous utiliserez votre compost arrivé à maturité.


Vous pouvez utiliser également comme activateur de compostage naturel : la levure de bière.
Il suffit de mélanger la levure de bière avec un peu de sucre dans de l'eau tiède et rajouter la mixture avec vos matières au démarrage (dose généralement préconisé : 1 bloc de levure + 100gr sucre + 5L eau pour 1 silo de compost).


Si vous avez un ami jardinier qui a réalisé son tas de compost, vous pouvez lui demandé de lui prendre 2 ou 3 seaux de compost bien formé, cela activera également le démarrage de votre processus de compostage.




Admin
Admin

Messages : 33
Date d'inscription : 24/03/2012
Age : 38

Voir le profil de l'utilisateur http://jardin-et-potager.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum